Le Centre d’études sur la prévention de la maladie d’Alzheimer (StoP-AD) a été créé en 2010, au Centre de recherche de l’Institut universitaire de santé mentale Douglas, sous la direction des docteurs John C. S. Breitner, MD, MPH, Judes Poirier, PhD et Pierre Etienne, MD.

Le directeur actuel du programme est Judes Poirier, PhD. La directrice adjointe est Sylvia Villeneuve, PhD et la coordonnatrice de l’étude est Jennifer Tremblay-Mercier, MSc.

L’objectif principal du Centre StoP-AD est de poursuivre des études innovantes sur la phase « pré-symptomatique » de la maladie d’Alzheimer en utilisant des mesures multimodales de divers indicateurs de la maladie, y compris les variantes génétiques, la neuro-imagerie, la collecte de liquide céphalorachidien, les marqueurs neurosensoriels ainsi que les évaluations neuropsychologiques et médicales.

La principale ressource du Centre StoP-AD est la cohorte d’observation PREVENT-AD (Pre-symptomatic Evaluation of Experimental or Novel Treatments for AD). Ce groupe comprend des personnes en bonne santé cognitive ayant des antécédents de démence de type Alzheimer chez leurs parents ou leurs frères et sœurs. Ces participants « à risque » sont suivis et évalués à chaque année, dont certains depuis 2011. Deux essais cliniques destinés à tester des agents pharmaco-préventifs ont été complétés à ce jour.

La gestion des données du Centre StoP-AD est effectuée par le biais de LORIS qui fournit l’infrastructure technique pour gérer l’acquisition, le stockage et la conservation des données afin de faciliter le partage des données avec la communauté de chercheurs.