Des études à double-insu

Les participants au programme seront invités à se joindre à différentes études cliniques offertes par le Centre StoP-Alzheimer afin d’évaluer divers traitements pouvant ralentir, voire stopper les changements au cerveau, au stade qui précède l’apparition des symptômes.

Ces études, d’une durée d’environ deux ans, seront menées à double insu, c’est-à-dire qu’elles compareront les effets d’un traitement par rapport à ceux du placebo. Dans une étude à double insu, ni le personnel médical, ni le participant ne savent si ce dernier a été assigné au médicament actif ou au placebo. Le placebo aura l’apparence de l’agent actif, mais sans son effet.

Si le programme s’avère un succès, il nous apportera les informations préliminaires et nécessaires pour mettre au point un traitement prometteur pour les personnes qui sont au stade qui précède la maladie, soit la phase présymptomatique de la maladie d’Alzheimer.

La prévention est le seul remède.